Contrôle technique automobile à Provins en France
admin_controle Aucun commentaire

Contrôle technique automobile à Provins : Autosur

Les automobilistes français ou résidant en France ont pour obligation de faire contrôler leur automobile selon une périodicité déterminée. De quoi s’agit-il concrètement ? Où faut-il se rendre pour effectuer son contrôle technique et combien cela coute-t-il ? Voilà autant d’interrogations auxquelles cet article se propose d’apporter des réponses claires et précises.

 

Qu’est-ce que le contrôle technique automobile ?

Le contrôle technique automobile consiste en une vérification de l’état de forme d’une automobile. En clair, il permet de déceler les défaillances de la voiture qui pourraient porter atteinte à la sécurité des usagers de la route, le conducteur y compris. Il permet pareillement d’identifier les dysfonctionnements susceptibles de représenter un danger pour l’environnement. Le contrôle est effectué sans démontage du véhicule. Sa réalisation a été rendue obligatoire par l’arrêté du 18 juin 1991.

Toutefois, l’obligation du contrôle technique ne s’applique pas à tous les types d’automobiles. Au nombre des véhicules exonérés, l’on retrouve certains véhicules de collection, notamment ceux dont le PTAC est supérieur à 3.5 tonnes ou qui ont été mis en circulation avant 1960. Sont également dispensés de cette obligation, les motos à 2 ou 3 roues, les voitures sans permis, les voitures immatriculées dans les services diplomatiques, les tracteurs agricoles ou encore les quadricycles à moteur. D’une manière générale, tous les véhicules particuliers sont concernés.

 

Quand et où faut-il faire le contrôle technique ?

La date du premier contrôle doit se situer dans le semestre précédant le 4e anniversaire de la mise en circulation du véhicule. Par ailleurs, bien que la réalisation du contrôle technique constitue une obligation, aucune convocation n’est envoyée au propriétaire pour qu’il se mette en règle. Le contrôle est réalisé à son initiative. Pour ce faire, il peut se rendre dans n’importe quel centre technique, pourvu que celui-ci ait été agréé par le préfet départemental territorialement compétent. Quant à la périodicité des contrôles, la date du contrôle suivant est déterminée par les résultats du contrôle qui le précède.

 

Comment se déroule le contrôle technique automobile ?

Lors du contrôle, plusieurs points sont vérifiés. En tout, le contrôleur doit inspecter avec minutie 133 différents points de contrôle. L’opération dure entre 30 et 45 minutes. Au terme de son expertise, le professionnel délivre un procès-verbal susceptible d’engager sa responsabilité. Il doit pour cela s’assurer de posséder tout le matériel nécessaire, en fonction du type d’automobile qu’il doit inspecter.

Les 133 points du contrôle concernent majoritairement l’identification du véhicule, la direction et la visibilité. Il faut donc que le propriétaire de la voiture se munisse de son certificat d’immatriculation avant de se rendre à son rendez-vous. Lors du contrôle, le contrôleur vérifie également les équipements de freinage (les disques, les plaquettes…), le châssis et les accessoires du châssis et les nuisances. Son attention se porte également sur les roues, les suspensions, les pneus, les ceintures de sécurité et le klaxon.

Pour chacun des points de contrôle, la gravité des défaillances identifiées par le contrôleur peut être différente. Il notifie donc dans son procès-verbal le niveau de gravité constaté. Il peut s’agir d’une défaillance mineure, majeure ou critique. Dans le cas de défaillances majeures ou critiques, le conducteur doit procéder à un nouveau contrôle pour s’assurer des réparations à effectuer. C’est ce que désigne l’expression « contre-visite ».

 

Quel est le prix moyen d’un contrôle technique ?

Sur cet aspect, le législateur français laisse la liberté aux centres et contrôleurs techniques de fixer librement leurs tarifs. Ceux-ci doivent néanmoins être clairement affichés sur le site du centre ou la porte d’entrée de son établissement physique. Le prix du contrôle varie généralement en fonction du type de voiture, du type de carburant utilisé, du type de transmission, voire de la zone géographique. Pour les véhicules diesel, à essence, électriques ou hybrides, le coût moyen d’un contrôle technique est de 80 €. Il peut pourtant monter jusqu’à 90 € pour les véhicules à gaz. La comparaison des prix représente le meilleur moyen de trouver les tarifs les plus avantageux.

 

Comment prendre RDV pour le contrôle technique ?

Avant de se rendre dans un centre de contrôle, il parait évident de prendre en amont un rendez-vous. Pour ce faire, il faut se rendre sur le site internet de l’un des centres de contrôle technique les plus proches de son domicile. Le plus souvent, l’on y trouve une rubrique permettant de solliciter une entrevue. À défaut, il faudra rechercher sur la plateforme l’adresse mail ou un numéro à contacter pour obtenir un rendez-vous.

 

Que se passe-t-il lorsque le contrôle technique n’est pas effectué ?

L’obligation de la réalisation du contrôle technique automobile est assortie de sanctions. Ces dernières sont essentiellement civiles et prennent la forme d’amendes à payer par le propriétaire du véhicule. Ainsi, si lors d’un contrôle de police, les agents remarquent un défaut de réalisation du contrôle automobile, le conducteur peut être puni d’une amende pouvant aller de 135 € à 750 €.

 

Les agents de la police peuvent également décider de l’immobilisation de la voiture et retirer au chauffeur son certificat d’immatriculation. Dans ce cas, il lui est délivré une fiche de circulation d’une durée de 7 jours pour lui permettre de se mettre en règle. Ce n’est qu’après avoir effectué la visite technique que le conducteur de la voiture pourra se rendre au commissariat, muni du procès-verbal du contrôle pour reprendre son automobile.

s

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *